Skip to content

Jour 11 Everglades, Little Havana, Aventura Mall


Journée bien chargée en émotion aujourd’hui.
Ça à commencer ce matin par une visite dans les Everglades, 45 minutes assis sur un Air Boat à travers les marais de Floride avec tous les 10 mètres, un charmant Alligator qui vient faire coucou. Dans le parc où nous étions, ils ont tous un petit nom et répondent à l’appel du guide. Même si aucune hostilité ne transpire, c’est tout de même impressionnant. La visite se poursuit avec un petit show où un autre guide nous présente toute la petite famille qui compose la faune des Everglades. Cela passe du Scorpion gros comme la main, au putois, en passant par le Lémurien (ok en provenance de Madagascar mais protégé dans la réserve) et bien sur les alligators. Le tout à porter de main ou presque. Bien sur la visite finit par la traditionnelle photo avec un “bébé” alligator dans les mains. Malgré la décontraction apparente d’Anaïs sur ce coup, elle n’en menait pas super large quand le guide à poser la bête dans ses mains … C’est autre chose qu’avoir un sac à main en croco …

De retour à l’hôtel en début d’après midi nous avons à nouveau pris la route, un premier arrêt au Nikki Beach sur Ocean Drive, même concept partout dans le monde, une plage privée avec un bar, de la music et des lits à baldaquins pour se reposer à l’ombre.
Direction ensuite vers le quartier de “coconut grove” avec notamment une impressionnante piscine dans une déco typique de Venise (manquait que les gondoles) un souvenir de la glorieuse époque ou Clark Gable vivait dans le quartier et où le rococo et l’art déco était un art de vivre.

Une fois la séance photo faite nous avons filé en direction de Little Havana, le quartier Cubain de Miami pour une visite en dehors de la réalité, on passe quasiment la frontière pour visiter une fabrique de cigares, on arrive dans un très grand hangar enfumé du sol au plafond où tout le monde parle espagnol, et où les cigares sont entreposés du sol au plafond.
Bien sur embargo oblige aucun cigares “cubains” n’est présenté ici, mais du coup tous les autres tabacs ou presque du monde sont présent. Cameroun, Nicagara, Panama, République Dominicaine et j’en passe …
Une fois rentré un vendeur nous prend en charge, et une fois qu’il apprend que nous sommes Français se met en devoir de nous montrer tout le magasin, Bien sur la visite commence par le choix du cigare que l’on fume pendant tout le reste de la visite (un module numéro 2 pour faire léger …) et la visite passe par une description de tout l’éventail de marchandises proposés.

Un peu plus loin, au bar où un café cubain est servi (une tuerie, pas d’autres mots !!) on y croise des anciens militaires en train de discuter avec des flics en fonction (badge et flingue accroché à la ceinture) et l’on apprend de notre vendeur, qu’en plus de faire magasin, l’enseigne propose un club où l’on se retrouve pour fumer un cigare, boire un café et jouer au domino.
Et tout le monde à un grand sourire aux lèvres en voyant les touristes avec les appareils photos.

C’est donc l’esprit et la tête enfumé que nous reprenons la route en direction d’Aventura Mall, une galerie marchande comprenant plus de 300 enseignes le tout sur 3 étages.

D’ailleurs c’est la que nous aurons droit à notre première arrestation (et j’espère la dernière) en mode “cops” à savoir voiture de police avec gyrophare et sirène qui nous demande de nous ranger sur le bas coté, après avoir sorti le joli papier rose, le policier nous décoche un grand sourire en nous indiquant qu’il faut faire attention en suivant les instructions d’un GPS car la file utilisée pour tourner et rentrer dans le centre commercial n’était tout simplement pas la bonne, officiellement ca méritait une amende, mais à la vue de notre tronche de touriste, il nous a simplement dit de faire attention la prochaine fois !

Donc remis de nos émotions, nous garons enfin notre voiture et commençons la visite du mall. Des boutiques assez grande pour faire pâlir n’importe quelle enseigne Française … Bien sur les plus originales du moment aux USA sont les trois enseignes du même groupe à Savoir :
Abercrombie et Fitch, Hollister (la version Californienne) et Gilly Hicks (la version Lolita tout en rose)
Les concepts store sont tout simplement magnifiques, on trouve des vendeurs et vendeuses avec un sourire jusqu’aux oreilles qui dansent sur des sons technos assez fort pour qu’on ne s’entende pas parler, dans des magasins aux lumières tamisées, parfumés à mort (on repère les magasins à l’odeur dans les galeries marchandes) et à l’intérieur tout est fait pour se perdre, on à quasiment plusieurs boutiques en une à chaque fois)
Je ne parle pas des espaces dédiés aux essayages, dont certaines cabines sont plus grandes que des appartements parisiens …)
Pour ceux qui ont l’occasion de rentrer dans une des boutiques du groupe c’est une expérience à part entière. Et au vu du nombre de fois où l’on croise ces marques dans les rues et au vu des prix pratiqués, on se dit qu’ils ont tout compris au marketing !)

Vu l’heure avancé de la soirée on entre pour finir dans la partie réservée au restaurant, une place entière remplit de table et tout autour, uniquement des restaurants de toutes les cuisines du monde. les vendeurs proposent tous des échantillons gratuits devant chaque boutique. Nous jetons notre dévolu sur un restaurant Argentin qui propose un poulet à tomber à la renverse.

Et c’est le ventre bien remplie que nous reprenons la route pour notre hôtel afin de préparer nos valises, car demain matin c’est départ pour la Nouvelle Orléans !!! Adieu la Floride et bonjour la Louisiane !!!

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.