Skip to content

Jour 16 Seligman, Route 66, Grand Canyon, Hoover Dam Las Vegas

Longue journée pleines d’images pour les yeux !!

Nous sommes donc partis de notre hôtel à Williams en Arizona via la route 66 en direction du grand canyon, avec un arrêt obligatoire à Seligman, petite ville située sur la “mother road” vaguement gardé dans “le jus” pour les cars de touristes qui s’arrêtent afin de voir le barbier en action (Angel Delgadillo installé à Seligman avec son frère Juan dans les années 50)
Le dessin animé “Cars” à largement inspiré les habitants de la ville (et vice versa bien sur !). Idéal pour s’imprégner de l’ambiance road-trip.

On continue donc en direction du grand Canyon et c’est parti pour 70 Kilomètres de route non goudronnée !! le Skywalk étant récent et situé au fin fond du monde, il faut souffrir pour aller le voir ! et comme le grand canyon est situé sur une réserve indienne, l’argent pour goudronner les routes n’est pas vraiment la priorité.

Le détour vaut vraiment le coup d’œil par contre, arrivé sur place c’est un point de vue de 1200 mètres de haut qui s’offre à nous avec tout au fond du canyon, le Colorado qui coule tout rouge (pour cause de sable de la même couleur).

On s’équipe donc avec les petits chaussons de protection pour ne pas rayer la vitre du pont, on se débarrasse d’absolument tout objet qui pourrait tomber (lunettes de soleil, téléphones portables et appareils photo … tiens finalement au vu du nombre de photographes officiels sur la passerelle on se demande si c’est bien juste une question de sécurité) et la on “marche dans le ciel”, personne sujette au vertige s’abstenir, malgré l’arsenal de sécurité qui nous entoure, c’est quand même une plaque de verre au dessus d’un tour de 1200 mètres qui se trouve sous nos pieds.

Photographe officiel trouvé, nous commençons donc la séance photo sur ses conseils, ca passe d’une photo debout devant le grand canyon, suivent ensuite les photos couchées par terre au dessus du vide, et LA photo que nous avons sélectionnée : un saut dans le vide. (à 30 dollars la photo avec un petit certificat à remplir soit même comme quoi nous avons monté sur la passerelle …)
La photo sera re-scannée et mise sur le site au retour en France, en attendant c’est donc une photo de la photo que vous verrez …

Après cette superbe visite où l’on en prend plein les yeux, retour sur la route en direction de Vegas. Passage par l’Hoover Dam (la nationale passe sur le barrage en fait)
Parenthèse cours historique, l’Hoover Dam est “LE” plus grand barrage des USA, et produit l’electricité servant à alimenter la ville. Sa construction à été entamé en 1931 soit juste après la crise de 1929 afin de relance l’économie dans le pays (plan Marshall).  (fin de la parenthèse cours historique)

L’heure avancée ne nous permettant malheureusement pas de visiter l’intérieur du barrage nous nous contenterons d’une séance photo depuis l’extérieur, a nouveau déconseillée aux personnes ayant le vertige !

Petite parenthèse à nouveau sur un phénomène horaire, Williams en Arizona est sur le créneau horaire du pacifique à savoir 9h de décalage avec la France
Le grand canyon, le barrage de l’Hoover Dam et l’ensemble de la réserve indienne est situé sur le fuseau horaire ayant un décalage horaire de 7h seulement …
et donc en quittant le barrage en direction de Vegas on repasse sur le fuseau horaire avec 9h de décalage, au final le plus simple c’est de laisser sa montre dans la valise et de pas s’en occuper du tout …

Encore 40 Miles en partant du barrage et au détour d’un virage, nous voyons enfin la ville “lumière”, à perte de vue, tout est illuminé, vers le sud de la ville où nous guide notre GPS, nous apercevons bien sur le laser géant de notre destination finale : le LUXOR !

Et autour de lui on devine la présence du reste du “strip” le boulevard qui traverse la ville sur laquelle se situe la vingtaine d’hôtels géants comptant près de 150.000 chambres à disposition des touristes.
Notre hôtel à lui seul en compte 4400 déjà … ca fait de quoi se perdre parmi les 30 étages, ses galeries marchandes, ses bars, restaurants, discothèque et bien les 12000 M² de salle de jeux diverses et variés, l’hôtel ne dort jamais, on peut jouer, manger et boire 24h sur 24 …

Une fois garé au parking derrière l’hôtel, nous voila parti pour une bonne quinzaine de minutes de marche à pied pour traverser l’hôtel en direction de l’accueil afin de récupérer les clés, puis sur plan, le concierge nous invite à nous rendre dans la partie nord afin de prendre un ascenseur pour nous rendre au 5ème étage.
Pour la vue depuis la fenêtre nous apercevons le toit de l’hôtel Escalibur juste à coté.

Première ballade sur le strip afin de prendre une demie tonne de photos de nuit. et repos bien mérité !

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.