Skip to content

Jour 26 Jelly Belly Factory Tour, Pier 39, Fisherman’s Wharf, Coit Tower, Alcatraz

Aujourd’hui pour fêter cette journée ensoleillée (un comble à San Francisco où en général avant midi seule la brume est présente sur la ville), nous prenons la voiture direction Fairfield à environ une heure au nord de San Francisco pour visiter l’usine des Jelly Belly. Petit rappel pour les non initiés, les Jelly Beans sont des petits bonbons en forme d’haricot qui possède des dizaines de saveurs et de couleurs différentes.
L’arrivée dans le quartier de l’usine annonce la couleur, la rue porte le nom de l’enseigne, les panneaux routier, camions qui circulent et quelques voitures garés devant sont également aux couleurs de la marque.
On remarquera également l’approche d’Halloween, avant et pendant la visite.
Petite précision, pour des raisons de discrétion les photos sont absolument interdites dans l’enceinte de l’usine … donc vous ne verrez pas les palettes entières de bonbons … ou les lessiveuses qui font tourner les bonbons pendant plusieurs jours pour leur donner couleur et gout … Coup de chance aussi pour les visiteurs qui ont l’obligation de porter une superbe charlotte aux couleurs de la marque sur la tête … 45 minutes avec une tête de Jelly Belly. Dommage vous ne verrez aucune photo de ça !!
Sinon on sent bien que ce pays à inventer le marketing … De l’entrée de la visite (gratuite) on commence par un petit “sample” avec une dégustation du nouveau produit qui devrait sortir en exclusivité bientôt, ensuite chaque coin de l’usine, propose sa petite vidéo intructive expliquant ce que l’on voit en dessous. Certains robots qui passent normalement les palettes, sont programmés pour soulever un panneau “bonne visite à vous”, pour saluer les visiteurs ou tout simplement sont chevauchés par une peluche géante de mister Jelly Belly qui fait du rodéo sur le robot lorsque le guide appuie sur une télécommande magique qu’il à dans la poche … Et bien sur la fin de la visite passe obligatoirement par le magasin géant où l’on vous propose d’abord de passer au “sample bar” pour une petite dégustation de bonbons avant de vous lâcher dans les allées parmi tout ce qui se fait aux couleurs de la marque (ca va des bonbons bien sur au t-shirts, déodorant pour la maison, accessoires pour l’école …). Bon du coup nous nous sommes retrouvés parmi un groupe scolaire avec des enfants sur-vitaminés au sucre donc un peu dur d’apprécier la visite à 100% mais ca ne nous à pas empêcher malgré tout.
Après cette visite, direction le port de San Francisco, ou plus précisément Fisherman’s Wharf qui englobe quelques quais (Pier) dont le fameux Pier 39.
Après avoir acheté nos billets pour la visite de la prison d’Alcatraz de nuit, nous décidons de gouter LA spécialité de San Francisco, le “clam chowder” pour résumer, un pain en forme de boule creuser à l’intérieur (donc en forme de chaudron …) dans lequel repose une soupe à base de coquillages, céleri, oignons, morceaux de pommes de terre et du bacon croustillant. Malgré toutes les appréhensions que je peux avoir d’origine envers l’ensemble du plat, c’est tout simplement de la bombe !! (en fait j’avais un avantage j’avais déjà gouté il y a 6 ans, mais Anais non …)
C’est donc le ventre bien plein que nous nous dirigeons au bout du quai pour digérer en regardant un spectacle de la nature, à savoir une colonie de “Sea Lions” une des 7 espèce d’otarie au monde qui à élut domicile sur le quai depuis 20 ans, et qui passe sa journée avec le programme le plus fatiguant possible … se rouler sur le quai au soleil si possible en poussant un peu les autres et si on est un mâle, en gueulant pour montrer qui est le mâle dominant du ponton où l’on à élut domicile ! Un véritable concert jour et nuit (je me demande si les mouettes portent plainte à la police du port à un moment donné pour tapage nocturne ?)
Suite à la visite du Pier 39 nous filons en direction de Powell et Market (deux rues un peu plus loin) où se trouve le terminus d’une des lignes du fameux cable car, le tramway de San Francisco qui s’accroche à un cable sous la route pour avancer. Et à ce fameux terminus on voit les employés poussés à la main, la voiture en question sur une plaque tournante afin de faire faire un demi tour et repartir dans l’autre sens. Le tout à la main sans aide mécanique … “à l’ancienne” en somme. Par contre nous n’aurons pas le plaisir de faire un tour dedans pour la simple et bonne raison qu’ils prennent vraiment les touristes pour “des américains” justement … 5 dollars par personne et par voyage (donc 10 dollars aller retour) pour faire quelques kilomètres dans la ville … Ok c’est une pièce de musée mais bon quand même …

Vexé du prix, nous filons donc à pied parmi les rues de San Francisco (ca monte, ca descend, ca remonte … ca redescend … ca monte très très fort) et du coup nous arrivons enfin à la “Coit Tour”, un point de vue magnifique sur la ville à 360°. Pour éviter toute confusion, malgré le fait que la tour Coit ressemble bien à ce qu’on peut imaginer (une tour ronde dressée dans le ciel …) elle porte ce nom la en hommage à la dame qui l’a fait construire Mme Coit …

Descente à pied et direction le Pier 33 pour prendre notre bateau en direction de l’ancienne prison de sécurité maximum qui à accueillit à l’époque un certain Al “scarface” Capone, le patron de la mafia (pour ne citer que le plus célèbre) et c’est parti pour plusieurs heures de visites (avec audio guide en français sur les oreilles c’est mieux !) L’ambiance est bien la, les bruitages dans l’audio guide et les démonstrations en live par les guides présents de l’ouverture / fermeture des portes est assez impressionnante … ca donne pas envie de se perdre et de passer la nuit la …
Explication des tentatives d’évasions (la ratée qui à finit par plusieurs morts) et surtout la réussite (via le même plan que Prison break pour ceux qui connaissent la série … ils ont creusé à la petite cuillère le mur en béton derrière une plaque d’aération, et ensuite se sont enfuits dans le vide sanitaire entre les cellules …)

Une expérience intéressante et unique en son genre qui est à faire.

Et cette petite visite conclut notre journée à San Francisco (avec un bisous aux Sea Lions de nuit car notre voiture était garé pas très loin du Pier 39 …)

Be First to Comment

Laisser un commentaire