Skip to content

Jour 8 de Washington à Miami

Aujourd’hui journée de transition entre deux villes.

Ce matin nous avons découvert avec délice le métro de Washington (le 2ème plus grand des états unis) très propre, tout automatisé et organisé par couleur. Nous avons également pu découvrir la gentillesse de l’employé de la station de métro de la gare qui voyant notre désarroi devant la grille tarifaire nous a tout simplement ouvert le portail en nous faisant passer gratuitement.

Ensuite deux heures et demie d’avion sur American Airlines en direction de Miami, et une différence de température pour passer d’un 20° agréable à un 31° quasi estivale. Miami Beach pays des palmiers et des gens en short qui reviennent de la plage (ok c’est cliché mais en même temps notre hôtel est à 200 mètres en ligne droite de la mer !)

Nouvelle voiture pour nous également loin de la Kia de Washington, désormais nous conduisons une superbe Ford Focus noire, totalement américaine et qui passe presque inaperçu ici parmi les 4X4 immenses et les mustang décapotables.

Arrivée dans l’après midi dans le quartier Art Deco de Miami, totalement incroyable, un contraste avec tout ce que nous avons pu voir auparavant, chaque ville ayant son charme.
Miami c’est des couleurs pastels, du rose du bleu … et des néons fluo à la tombée de la nuit. Les rues qui nous entourent (Ocean Drive bien sur mais également Collins Avenue) sont des rues avec des petits immeubles (quelques grands hôtels d’une quinzaine d’étages maxi) mais rien en comparaison de la ligne d’immeuble géant que l’on apercevoir sur la marina située un peu plus loin.

Nous avons été faire un petit tour rapidement à la tombée de la nuit (c’est à dire 19h …) et comme ce soir c’est dimanche et surtout soir de match de football américain, le cœur de la ville et surtout les bars sont pleins à rabord. Ca à tous les aspects de St Tropez et autre lieux branchés mais en plein automne.

Notre hôtel est dans ce même esprit, art déco des pieds à la tête, seulement trois étages et c’est également une auberge de jeunesse, nous avons donc accès à la cuisine (en terrasse au bord de la piscine bien sur vu la chaleur) ou tout le monde cuisine en groupe en se passant les ingrédients manquants. Nous avons eu le plaisir de manger à la même table qu’une chanteuse en devenir accompagnée de son papa. Dans nos anglais moyens respectifs nous avons réussi à comprendre qu’ils venaient de Géorgie, pays qu’ils ont fui pendant la guerre contre la Russie, et depuis la jeune fille parcours le monde entier à la recherche de Casting, ils ont visité New York récemment, restent quelques jours à Miami avant de partir pour Los Angeles tenter leur chance la bas.
Pour avoir un apercu voici son profil Youtube elle s’appelle donc Eka et fête ses 18 ans à priori (au vu du pseudo).

Voila une petite journée pour mieux se préparer dès demain à visiter la plage et les environs. Et surtout nouveau challenge linguistique pour nous, après la difficulté de faire comprendre notre mauvais anglais aux américains nous allons désormais affronter l’espagnol qui est parlé par quasiment tous les gens nous entourant ici (en même temps nous sommes à une rue d’Espagnola Way … ah ben bravo …)

Par contre dès demain, c’est Mojito et cigare “roulés à la cubaine” qui sont proposés un peu partout en ville. Chaque bar à son affiche de Mojito et les cigares sont proposés dans chaque boutique ou presque.

One Comment

  1. salut a notre boulet ! je suis avec philippe et nous regardons ton blog……… ! mais Anais attention a ton poids !!!!et encore gros bisous de nous deux !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.